Posts tagged ‘AVENTURE’

Moonfleet

J.M Falkner

L’éditeur : Le chef-d’oeuvre de Falkner – qui demeure aujourd’hui dans l’esprit des lecteurs du monde entier, aux côtés de L’Île au Trésor, le classique par excellence du roman d’aventures de langue anglaise. Roman de mystère et de brume, où les noms de lieux ou de personnages semblent venir de très loin, comme un appel, Moonfleet célèbre avant toute chose la magie d’un lieu et d’une époque (XVIIIe siècle). Terre battue par les vents, temps troublé où les rois « allemands » installés sur le trône d’Angleterre s’efforcent de ramener l’ordre dans un pays bouleversé par un siècle de guerre civile. Dans ce coin reculé de la vieille Angleterre, bandits et contrebandiers, auréolés d’un sombre prestige, mènent une véritable guerre contre les soldats du roi.

Pour en parler, je laisse ici la plume à  A-C,  amatrice de piraterie et autres histoires de marins et de corsaires 🙂

Bienvenue à Moonfleet, charmant petit village du bord de côté renommé pour ses naufrages et sa taverne. Vous êtes sur le territoire des Mohune, riche famille aujourd’hui disparue dont l’un des derniers représentants fut connu sous le terrible nom de Barbe-Noire ! John Trenchard, jeune orphelin de 15 ans vivant chez sa tante est un aventurier comme la plupart des garçons de son âge et, lorsqu’il apprend l’existence du trésor de Barbe-Noire, il part à sa recherche. Mais au-delà du trésor, beaucoup d’aventures l’attendent…

Moonfleet est  agréable à lire. Je l’ai eu entre les mains parce qu’on m’avait dit : « Tu verras, il paraît que ça ressemble à L’île aux trésors ». Eh bien non, pas tout à fait. En effet le style d’écriture un peu « ancien » avec les termes de pirateries, d’argot, etc.. ont un petit côté qui rappelle l’œuvre de Stevenson mais l’atmosphère est toute autre. Vous vous retrouvez dans une aventure beaucoup plus « terrienne ».

Ceci dit,  j’ai beaucoup apprécié ce livre même si je le trouve un peu trop « gentillet » peut-être parce que destiné à de plus jeunes lecteurs. Les aventures sont là, on ne s’ennuie que rarement. Les personnages ont du corps, leurs caractères sont très bien décrits, on les imagine sans peine. Il n’y a pas non plus de côté trop manichéen, ce qui ajoute au réalisme de l’histoire. Je me suis particulièrement attachée à Maître Elzevir Block, le tavernier. Il est, pour moi, l’image type du bourlingueur de l’époque pouvant raconter mille et une histoires mais préfèrant rester discret.

Bref je me suis laissée agréablement porter par ces aventures d’un siècle passé où les petits villages vivaient repliés sur eux-même, où les bandits de grands chemins faisaient des ravages et où les contrebandiers jouaient à cache-cache avec les garde-côtes. Une époque qui devait être terrible mais qui nous fait toujours rêver !

A partir de ce roman, un film fut réalisé : Les contrebandiers de Moonfleet par Fritz Lang en 1955;  mais en lisant le synopsis il semblerait que bien des libertés aient été prises avec l’histoire originale !

31 mars 2011 at 11 h 52 mi 6 commentaires


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :