Immortelle randonnée

23 mai 2013 at 9 h 22 mi 2 commentaires

Jean-Christophe Rufin41cyKCdVGlL

L’éditeur : Jean-Chistophe Rufin a suivi à pieds, sur plus de 800 km, le « Chemin du Nord » jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle. Beaucoup moins fréquenté que la voie habituelle des pèlerins, cet itinéraire longe les côtes basque et cantabrique puis traverse les montagnes sauvages des Asturies et de Galice.
« Chaque fois que l’on m’a posé la question « Pourquoi êtes-vous allé à Santiago ?», j’ai été bien en peine de répondre. Comment expliquer à ceux qui ne l’ont pas vécu que le Chemin a pour effet sinon pour vertu de faire oublier les raisons qui ont amené à s’y engager ? On est parti, voila tout. »
Galerie de portraits savoureux, divertissement philosophique sur le ton de Diderot, exercice d’autodérision plein d’humour et d’émerveillement, « Immortelle randonnée » se classe parmi les grands récits de voyage littéraires.

Ambassadeur, Académicien, bourlingueur, alpiniste, fondateur de « Médecins sans frontières »….Qu’est-ce-qui a pris à Jean-Christophe Rufin de partir sur les chemins de Compostelle ? Peur d’avoir le grosse tête, désir de faire le point, moment d’égarement ? Etrange attitude d’un « mondain » qui, sans trop savoir pourquoi, finit par succomber, »victime » d’un appel irrationnel, d’une quête dans laquelle il nous entraîne avec humour et émotion.

Il part et peu à peu s’allège au propre comme au figuré. Les anciennes priorités rétrogradent, de nouvelles apparaissent – si simples – manger, marcher, dormir, partager. Et cheminant,  place à la foi ( un temps seulement), à l’histoire et puis enfin au plaisir d’être sur terre de profiter de la pluie, du soleil, de la mer. Ne plus penser, jouir simplement de faire partie du Tout. Voilà ce qu’il raconte, comme étonné d’avoir ressenti avec force la légende du chemin, l’authenticité de ses effets.

C’est plein d’ironie sur lui, les autres .. les tribus de Compostelle. Il y a les Vrais de Vrais (chaussettes-qui-puent et pieds cornés) , les Faux « un peu » (petit sac, petit parcours ou logistique qui suit) les purs, les fous, les gourmands, les « Tartarin » . Beaucoup d’anecdotes mais aussi de vrais moments d’émotion quand il décrit les paysages, les petits matins..compagnons de voyage, nuits blanches, découragement….On suit les étapes de son initiation au fil d’un  chemin parfois bien moche, souvent magique toujours inattendu.

Il dit bien la difficulté de fermer cette parenthèse après des jours avec soi-même, dans une nature qui enveloppe et rend à une totale vacuité. Mais il gardera toujours en lui le souvenir d’avoir mis ses pas dans ceux de millions d’autres. Une certaine idée du temps qui passe, de ce qui à travers les siècles et les cultures reste inchangé. C’est cela que j’ai aimé dans ce livre, il nous parle de lui mais aussi de nous tous, de ce fil qui relie tous ceux qui ont parcouru le Chemin.

Publicités

Entry filed under: humour, roman, voyage. Tags: , , .

Martini Shoot Etonnants Voyageurs…escale à Granville

2 commentaires Add your own

  • 1. Kikine  |  23 mai 2013 à 19 h 03 mi

    Faudrait voir. Avec Ruffin, un coup j’adore et le coup d’après, je suis déçue. Un témoignage de pèlerinage, pourquoi pas … ça serait à essayer

    Réponse
  • 2. saraswati  |  29 mai 2013 à 16 h 44 mi

    Je crois que ça vaut le coup …..

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :