Martini Shoot

16 mai 2013 at 16 h 51 mi Laisser un commentaire

F.G. Haghenbeck51qh7bqepUL

Présentation de l’éditeur : Sunny Pascal, amateur de tequila et de planches de surf, gagne sa vie en lavant les grands d’Hollywood des scandales les plus incroyables. En cette année 1963, un nouveau contrat l’emmène à Puerto Vallarta, dans son Mexique natal, sur le tournage du nouveau film de John Huston, La Nuit de l’iguane, qui réunit sur une même plage le sulfureux couple d’Elizabeth Taylor et Richard Burton, la sublime Ava Gardner, la capricieuse Sue Lyon et tout un staff haut en couleur. Entre deux cocktails bien corsés, Sunny devra veiller à ce que ce casting de marque ne s’entre-tue pas avant le clap de fin. Une gageure lorsque l’on sait que le réalisateur a offert à chacun un pistolet en or muni de balles en argent gravées à leur nom… Un polar noir et glamour campé sur le mythique tournage de La nuit de l’iguane de John Huston.

Un polar alcoolisé, une ambiance à la Raymond Chandler sur fond de balles en argent, de coups fourrés et de sensualité torride. Un hommage aux détectives mythiques des années 50 …. Boissons fortes, pépés, gringos pas nets, mexicains corrompus jusqu’à l’os, chantages, spéculation immobilière..Que du bonheur !

Critique acerbe du cinéma hollywoodien des années 60…blanchiment d’argent, Lolitas, drogue, alcool qui coule à flots. L’action se situe pendant un tournage mythique dans la tièdeur de Puerto Vallarta..Mexique, iguanes..belles bêtes..comme Ava, sensuelle et impériale, Burton et Liz en pleine passion, Huston géant imbibé génial et violent..un producteur plutôt louche sur les bords. Tous les ingrédients d’un polar électrique dont chaque chapitre porte le nom d’un coktail du plus connu – Cuba Libre, Martini dry, Lagon bleu – au plus exotique..Kamikaze, Negroni, Salty dog… avec recettes et explications de l’origine des dits breuvages saupoudrées de la musique la mieux indiquée pour les siroter en bonne compagnie au bar de la plage devant une mer d’émeraude.

C’est drôle, violent bien écrit ( sur une Remington ou une vieille Underwood pour sûr )…très visuel, en plans rapides ou érotiques (censure Hollywood s’entend), des plans dignes de Sergio Leone..de la sueur et du sang, de l’ironie. Un régal

On replonge illico dans l’ambiance moite et vénéneuse de « la Nuit de l’iguane » ; du coup, je l’ai revisionné..pas pris une ride … Ava toujours aussi magnétique ..Burton alcoolique pas anonyme c’est sûr avec Liz Taylor pas loin derrière, Deborah Kerr plutôt inquiètante. Et il me semble même bien y avoir aperçu la longue silhouette de Sunny Pascal.

Sunny, un détective cool, grand buveur, amateur de femmes fatales, qui ne s’en laisse pas compter même devant des pointures comme Burton ou Huston, pas toujours net..du nez, de la gueule , prend des coups, les rend, pige vite, tire bien, et un vrai gentleman avec les femmes ! J’aime

Publicités

Entry filed under: cinema, polar, USA. Tags: , .

No Angel Immortelle randonnée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :