No Angel

24 avril 2013 at 18 h 52 mi 2 commentaires

Jay Dobyns61QlezIKlaL._AA1500_

L’éditeur : Récit autobiographique, co-écrit par Nils Johnson-Shelton, No Angel raconte deux années d’un voyage à hauts risques. Agent fédéral chargé d’infiltrer les Hell’s Angels de l’Arizona, avec pour objectif de prouver qu’ils se livrent au trafic d’armes et de drogue, Jay Dobyns perd peu à peu de vue le but de sa mission. Tel Joe Pistone, alias Donnie Brasco, infiltré dans la Mafia new-yorkaise, Jay devient le violent «Bird» qui lentement se détache de sa famille, s’éloigne de lui-même.No Angel nous parle de l’engagement total d’un homme pour sa mission et fait vaciller la frontière entre le Bien et le Mal.

Retour sur le blog en compagnie des Hell’s Angels..

Comme j’aime regarder « Sons of Anarchy »,  j’ai sauté sur le bouquin

Vraiment pas de la littérature mais le récit hallucinant d’une infiltration à risques pleine d’adrénaline et de suspense. Un truc de mec avec pourtant des états d’âme et un incroyable dédoublement de personnalité.

Jay_DSC4147jay-dobynsJay, un flic sympa, bon pére de famille va devenir « Bird »; Bird est  dangereux, froid, efficace, plus vrai qu’un vrai Hell’s ! Imprégné de leur culture, admiratif malgré lui de ces brutes en blouson, cette enquête au long cours va le marquer profondément et révéler la part d’ombre que tout homme porte en lui..car les Hell’s sont fascinants…des affreux, c’est sûr, mais c’est un monde doté d’une organisation qui force le respect.

Ils ont des codes, des règles d’honneur, des interdits, des délires, sont capables de faire preuve de loyauté, de sang froid,de courage..Il devient l’un deux pour le meilleur et aussi (presque) pour le pire. Trafics d’armes, drogues, filles, règlements de compte, viol..il leur fera croire qu’il adhère à ces sales combines, mais ne trempera jamais dedans. Il fera son boulot jusqu’au bout pour les coincer ; toujours sur le qui-vive, il devient complètement parano car ils sont imprévisibles,violents, dingues..Ces tatoués qui vont vrombir leur moto ne respectent rien sauf leurs frères ; malgré l’angoisse et la pression, il tiendra le coup grâce à son entourage et à un gros travail d’introspection

Le jeu est dangereux, la marge est mince entre l’admiration pour un homme et la prise en compte de ses actions illégales.web-hells-angelet puis les Hell’s mènent une vie libre de toute contrainte, faite de plaisirs interdits et d’émotions fortes. Une vie qui attire terriblement Bird.

 Passionnant, de bout en bout.

On est complètement immergé dans cette tribu mythique. Une récit véridique, un flic  hors normes ; on suit tout le processus d’infiltration et de montée de la confiance..il faut un sacré courage pour mener cette action et cette double personnalité arrive presque à le détruire…

On the road again…Prochain bouquin toujours sur la route, mais après les Anges à moto, ce sera à pied avec un Immortel sur les chemins de Compostelle !

Publicités

Entry filed under: récit, USA. Tags: , .

Jeangot 1. Renard Manouche Martini Shoot

2 commentaires Add your own

  • 1. zarline  |  24 avril 2013 à 20 h 00 mi

    Jamais entendu parler mais le thème me plait beaucoup et j’ai bien envie de me laisser tenter. D’ailleurs, Sons of Anarchy est également dans ma Pile à voir depuis des lustres…

    Réponse
  • 2. saraswati  |  17 mai 2013 à 7 h 36 mi

    Alors l’as tu lu ?

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :