Moscou-sur-Vodka

29 octobre 2011 at 12 h 54 mi Laisser un commentaire

Vénédict Erofeiev

L’éditeur : Soliloque d’un pochard lyrique dans le train de banlieue qui l’emmène pour le week-end chez sa bien-aimée, récit canularesque d’une soûlerie colossale – si colossale que le voyageur se retrouve finalement à son point de départ, ce roman paraît tout à fait singulier dans une littérature soviétique qui s’est toujours voulue littérature sérieuse, traitant de problèmes sérieux. Ici, rien n’échappe à la dérision. Ni les gloires consacrées, ni les dogmes de l’histoire officielle, ni les clichés du marxisme-léninisme. L’irrespect étant le propre de l’ivrogne, celui-ci s’abandonne à la joie sacrilège de secouer tous les cocotiers. Le rire où nous entraîne ce crescendo de fantasmes n’exprime rien d’autre que le désespoir absolu auquel un univers clos réduit quiconque tente de s’évader.

Pendant toute cette improbable journée dans le train qui relie Moscou à Pétouchki, on baigne dans les vapeurs d’alcool et les élucubrations d’un hommes ivre de vodka,  de tristesse et d’amour .. C’est énorme, tragique, drôle à en pleurer ….surréaliste, absurde…érudit, iconoclaste, bourré d’allusions, de sentences, de citations..un ivrogne cultivé, féru d’antiquité, de statistiques, de politique..romantique…dégoulinant..croit aux Anges, se moque de Dieu, du Diable, y croit, n’y croit plus..dénonce l’intolérance, survole un monde d’inégalités, raconte des fables..somnole. A des morceaux d’anthologie succèdent des délires et des angoisses ; un voyage en enfer et en rébellion..l’alcool le permet….le verrou saute…feux d’artifice entre « dégueulis » et aphorismes délicats.

Le livre a circulé en samizdat sous Brejnev, recopié à la main, dactylographié..on se le refilait sous le manteau, comme une bouffée d’air frais, de liberté de penser dans un pays où c’est interdit. C’est  un crime, alors cracher sur les héros nationaux….il transforme le fameux livre de Lénine « Que faire? » en un non moins fameux « Que boire? »qui revêt pour lui une intérêt autrement plus vital!

Prend-il ou non ce foutu train..on ne sait pas vraiment mais peu importe…c’est le train de la vie et dans le wagon, tout le monde est ivre, c’est la seule façon de parler vrai des choses essentielles.

Poème épique et tragique, grosse farce pleine de clés et d’irrévérence ; un  hommage aux âmes mortes de Gogol ?

oui l’auteur était un alcoolique, mais aussi un écrivain qui concocte ici des cocktails mortels à base d’ingrédients incroyables…eau de cologne, vernis à ongle, white spirit, , déodorant, bière, vodka, vin rouge..mais aussi des cocktails de fantasmes et de rêves, de dérision et de désespoir…en  appliquant toujours les règles du sacré saint matérialisme soviétique…il en fait des graphiques, établit des statistiques, des axiomes  pour mesurer l’absurdité d’un monde où l’espoir n’est plus  » Tous les hommes de valeur, en Russie, tous les gens utiles au pays buvaient comme des trous. Tous les gens honnêtes, en Russie, buvaient.Et pourquoi buvaient-ils ? Ils buvaient de désespoir. Ils buvaient parce qu’ils étaient honnêtes. parce qu’ils n’étaient pas en mesure d’améliorer la condition du peuple…Les ténèbres de l’ignorance ne cessent de s’épaissir et la paupérisation s’accroit en valeur absolue ! vous avez lu Marx ? En valeur absolue ! autrement dit, plus ça va, plus on boit (….) Ainsi jusqu’à nos jours, jusqu’à aujourd’hui! »

Il boit pour oublier qu’il est seul à douter. En face rien que des gens sûrs d’eux, qui croient en quelque chose.. c’est une faute de douter, le doute est une porte ouverte à la critique …impossible dans cette société communiste.Verve satirique , larmes à travers le rire..tragédie antique et bouffonne qui se terminera mal..pas d’issue. Erofeiev meurt en 1990 à 52 ans.

Ce voyage dans l’âme d’un peuple et d’un homme m’a complètement sonnée.

Publicités

Entry filed under: coup de coeur, humour, roman. Tags: , .

La Foire aux chevaux Les saisons d’ Arthur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :