Et puis un jour j’ai entendu Bob Dylan

31 mars 2011 at 8 h 06 mi 7 commentaires

Alain Rémond

Présentation de l’éditeur :Contrairement à ce que le titre laisse penser, Alain Rémond parle ici essentiellement de lui. Dans cet essai autobiographique partiel et partial, il revient sur celui qui a marqué sa jeunesse, et même toute sa vie, sur le choc émotionnel éprouvé à l’écoute des premières chansons de Bob Dylan, sur la façon dont il a vieilli avec lui, avec ses errements musicaux, ses fulgurances et ses impasses. Alain Rémond nous fait partager les concerts, parfois sublimes, souvent ratés d’une star bougonne qui tourne toujours frénétiquement sur toutes les scènes du monde.

Un livre pour les fans, tous les fans et pas seulement ceux de Dylan, un livre pour comprendre ce que c’est d’être accro à un artiste, dépendant, dingue, à l’affût…capable de parcourir la terre entière pour le voir en concert, dépenser des sommes folles pour un disque, collectionner  revues, photos, interviews, bandes pirates..et plaisir suprême, frémissement de tout le corps, serrer la main de l’idole, réussir à aligner deux mots pour lui dire qu’on l’aime..

« Avec Dylan, je suis sauvagement subjectif. Je suis de son côté. je lui passe tout (presque tout). Je lui pardonne tout (presque tout). Je n’ai aucune distance. alors qu’il le faudrait, je le sais bien. C’est comme une maladie. Grave, si ça se trouve. une névrose obsessionnelle. Il faudrait que je me soigne. Mais je n’en ai pas la moindre envie. si c’est une maladie, je la chéris. »

Comment l’auteur en est-il arrivé là ?… parce que Dylan lui colle à la peau, à ses désirs secrets, à ses attentes ; c’est le temps de l’adolescence, de la  générosité et de la contestation..liberté, rébellion, adieu vieille Europe ! Tracer sa route, se construire loin de toute contrainte !

Dylan c’était ça, l’époque s’y prêtait c’est vrai..ses chansons, son aura malgré ses crises et ses ratages..et puis ils aiment tous les deux  Rimbaud ! Alain Rémond se projette totalement sur le chanteur, sa façon de vivre, ses chansons qui lui laissent une empreinte indélébile ; un maître à penser, un repère existentiel dans une période clé où il se cherche. La rencontre de sa vie !

L’homme aux semelles de vent ! On les suit tous les deux, à travers  les époques, les bides, les échecs, les succès, les moments de grâce  qui donnent la chair de poule….  « Like a Rolling Stone »,  » Mister Tambourine-man », la voix, l’harmonica, la silhouette filiforme et la voix aigrelette…ça plane toujours..même quand, l’âge venant, le piano remplace la guitare pour cause de rhumatismes (!), l’auteur jubile toujours autant en écoutant son idole; certes, il faut accepter de le voir  vieillir avec soi tout en gardant au fond du coeur  les moments d’éternelle jeunesse que prolongent et ravivent ses mélodies.

Qu’importe la personnalité de Dylan,  son caractère de chien, égocentrique, macho, menteur..on n’en a rien à faire sinon tomber à genoux devant » Last Thoughts on Woody Guthrie « ou » Desolation row, ou Ring them bell « !

Livre barré, généreux, fièvreux, amoureux, hommage à un grand artiste. Quand Dylan chante, Rémond croit dur comme fer que c’est  pour lui tout seul, pour oublier, rêver, partir dans un autre univers, de l’autre côté du miroir dans une communion unique et intense comme révélé à soi même par la magie d’un texte ou d’une ambiance ; se laisser embarquer sur un bateau ivre,  retrouver ses émotions de jeunesse et son esprit de révolte !

« A travers le martèlement fou et mystique

De la grêle sauvage qui déchire tout

Le ciel libère son poème dans le plus pur

étonnement

Et les cloches de l’église

le souffle au loin dans la brise (….)

Et nous regardions briller les carillons de la liberté  » (Chimes of Freedom)

bon à vrai dire, je suis aussi fan de Dylan – c’était un peu mon époque – pas raide dingue comme Alain Rémond mais encore bien remuée en écoutant ses chansons qui n’ont pas pris une ride..elles !

lisez, écoutez,  ça fait vibrer

merci à BOB (Dylan) et aux Editions JBZ & Cie pour ce livre


Publicités

Entry filed under: essai, musique. Tags: , .

Un jour Moonfleet

7 commentaires Add your own

  • 1. choco  |  31 mars 2011 à 19 h 47 mi

    Ah bon, tu étais fan ? ça ne se sent pas du tout là ^^

    Réponse
    • 2. saraswati  |  31 mars 2011 à 20 h 07 mi

      ahahahaha …. bon alors passons maintenant aux choses sérieuses : quel est le thème pour la photo de demain ???? promis, je ne le dirai à personne ………

      Réponse
  • 3. choco  |  31 mars 2011 à 21 h 11 mi

    héhéhé…. ça a un lien avec une chose qui arrive en mars… 😉

    Réponse
    • 4. saraswati  |  1 avril 2011 à 7 h 28 mi

      j’étais au lit en train de bouquiner avant de lire ta réponse…j’aurais dit « les giboulées » mais je viens d’aller sur ton blog..c’est le printemps..ok, alors au boulot..ça peut être aussi le grand magasin ??

      Réponse
  • 5. choco  |  1 avril 2011 à 16 h 28 mi

    Morte de rire !! Oui ça peut !! J’y avais pensé aussi 😀

    Réponse
  • 6. Tiphanie  |  1 avril 2011 à 17 h 51 mi

    Ton billet montre bien les émotions que tu as eu à la lecture du livre 😉
    Je regrette parofis de ne pas faire partie de cette génération qui a grandi avec Dylan!

    Réponse
    • 7. saraswati  |  2 avril 2011 à 6 h 31 mi

      …. sûr mais si c’était le cas aujourd’hui tu serais aujourd’hui grand-mère 😉 reste que c’était une période pleine d’espoir, de créativité et de générosité..tout semblait possible…la guerre toujours, mais pas de SIDA, de nucléaire, d’internet ;avec des maîtres à penser et des porte-parole..chanteurs et écrivains ..qui avaient vraiment qqchose à dire et qui touchent encore par leur message de liberté et d’imagination ! Peace & Love 😀

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :