Messages de mères inconnues

8 mars 2011 at 10 h 39 mi 5 commentaires

XINRAN

Le Mot de l’éditeur : Une fois de plus, Xinran nous emmène au cœur de la vie des femmes chinoises – étudiantes, femmes d’affaires, sages-femmes, paysannes – toutes hantées par des souvenirs qui ont marqué leur vie d’une empreinte indélébile. Que ce soit à cause de la politique de l’enfant unique, de traditions séculaires destructrices ou de terribles nécessités économiques, des femmes ont été contraintes de donner leurs filles en adoption, d’autres ont dû les abandonner – dans la rue, aux portes des hôpitaux, dans les orphelinats ou sur des quais de gare –, à d’autres encore, on a enlevé leurs petites filles à peine nées pour les noyer. À toutes les petites Chinoises qui ont été adoptées à l’étranger, ce livre adresse un message poignant, pour leur montrer ce que leurs mères ont réellement vécu et pour leur dire qu’elles ont été aimées et ne seront jamais oubliées. 

En cette journée de la femme, voici un livre pour témoigner de la malédiction de naître fille dans certains pays ; en Chine c’est encore souvent la mort ou l’abandon même aujourd’hui et ce n’est pas seulement le fait de paysannes illettrées mais aussi de femmes modernes qui ne peuvent mener de front travail et enfant….surtout quand c’est une fille ; pour un garçon on fera tous les sacrifices. La fille c’est la honte, toujours..la belle famille est impitoyable..elle pousse les femmes à tuer et à abandonner ; alors, on pourrait croire ces mères cruelles et sans pitié..quelle erreur, ! n’ayant jamais connu la tendresse ou la chaleur elle revêtent une cuirasse pour ne pas sombrer dans la folie ou le désespoir ; Xinran nous parle aussi des orphelinats..mouroirs à bébés filles (on n’y trouve pas de garçons ou alors handicapés…), passés au statut de pourvoyeur de devises pour des étrangers en mal d’adoption…Toutes ces petites chinoises de par le monde que leur vraie mère cherchera en vain , car en Chine, pas d’archive de peur que la sanction tombe sur un travail mal fait..aucune trace.
Xinran sait raconter, rapporter des faits horribles avec humanité et douceur à travers des histoires incroyables tout en se dévoilant un peu. Comme journaliste, elle a sillonné son pays à l’écoute des plus misérables et semble posséder des antennes spéciales pour détecter ces mères culpabilisées à vie, car elle a connu un peu de cette détresse.
Chine en perpétuelle évolution dont on entrevoie ici les failles et les bouleversements.
Bienveillante, outrée, l’auteur nous livre un récit touchant, plein d’empathie et d’humanité qui n’excuse rien mais  explique comment un système de pensée et une mentalité modelée par des siècles de guerre et de révolution peut engendrer de tels drames ; la modernité arrivant de plein fouet dans ce pays on peut espérer que la situation des femmes évolue dans le bon sens.
Publicités

Entry filed under: coup de coeur, voyage. Tags: , , .

Laitier de nuit Dan Yack

5 commentaires Add your own

  • 1. zarline  |  8 mars 2011 à 11 h 54 mi

    Un sujet difficile dont je ne connais pas grand chose. Je note donc ce livre, ça me parait intéressant et pas trop dans le mélo.

    Réponse
    • 2. saraswati  |  8 mars 2011 à 17 h 09 mi

      j’aime beaucoup la plume de Xinran…que ce soit dans son roman « Funérailles célestes » ou son livre ‘Chinoises » elle traite de graves problèmes toujours avec justesse, chaleur et sensibilité

      Réponse
  • 3. Hathaway  |  16 mars 2011 à 8 h 08 mi

    J’aime aussi beaucoup sa plume. J’avais succombé à la lecture de Chinoises, un très beau livre. Baguettes Chinoises m’attend dans ma PAL, je note donc ce titre pour plus tard.

    Réponse
    • 4. saraswati  |  16 mars 2011 à 10 h 41 mi

      j’avais aussi beaucoup aimé « Chinoises » et surtout son roman « Funérailles célestes »…j’ai aussi ds ma PAL « Baguettes chinoises » que je lirai très bientôt !

      Réponse
  • 5. choco  |  26 mars 2011 à 13 h 08 mi

    Comme toi, j’avais bien aimé ses textes précédents. ses Funérailles célestes avaient d’ailleurs été un gros coup de coeur !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :