L’arbre des pleurs

15 décembre 2010 at 7 h 38 mi 2 commentaires

Naseem Rakha

L’éditeur: Irène et Nate Stanley vivent paisiblement dans leur ferme de l’Illinois avec leurs deux enfants, Bliss et Shep, jusqu’au jour où Nate se voit offrir un poste de shérif adjoint à l’autre bout du pays. Malgré les réticences d’Irène, qui ne veut pas s’éloigner de sa famille, le couple part s’installer dans l’Oregon.
Peu de temps après, Shep, leur fils de quinze ans, est assassiné chez eux au cours d’une apparente tentative de cambriolage. Le jeune meurtrier, Daniel Robbins, qui possède déjà un lourd passé de délinquant, est condamné à mort. L’équilibre de la famille se rompt suite à cette tragédie, que chacun essaie de surmonter à sa manière. Nate se terre dans le silence ; Irène, rongée par la haine, sombre dans l’alcool et la dépression ; Bliss, leur fille, se retrouve livrée à elle-même. Irène se raccroche d’abord à l’idée que l’exécution du meurtrier de son fils la délivrera de sa douleur. Mais, plus le temps passe, plus Irène prend conscience que la mort de Robbins ne pourra diminuer sa peine. Elle décide alors, à l’insu de son mari, d’écrire à celui qui a tué son fils pour lui offrir son pardon. C’est le début d’une correspondance qui durera huit ans.
Des années plus tard, l’annonce de l’exécution de Daniel Robbins consterne Irène. Nate, révulsé par la réaction de sa femme, décide alors de lui livrer le secret de la mort de Shep…

  Un magnifique premier roman totalement maîtrisé…le ton, le sujet, les personnages…tout y est. Voilà un auteur qui sait raconter, créer une atmosphère, donner corps à ses héros. Tout de suite, on se glisse dans leur peau et leurs sentiments. Identification totale avec Irène, la douloureuse héroïne . Son fils est assassiné par un ancien délinquant. Bien sûr, elle hait cet homme…que  ressentir d’autre dans une telle circonstance. Elle le hait, se hait, veut en finir avec sa vie, celle des autres. Mais peu à peu,  elle comprendra que cette haine qui la consume est stérile ; elle  ne la mène nulle part. Alors, elle décide de pardonner.

 On va suivre son long chemin vers ce pardon..un chemin semé de doutes et de larmes …quête de la vérité. Courage d’aller à contre-courant dans un pays où la peine de mort, les armes et la violence sont si populaires..quitte à remettre tout en question…sa famille surtout. Car ce livre est aussi l’occasion de réflexions dérangeantes et justes sur  sa famille, notre  famille..qu’on ne connait pas vraiment …. secrets à garder, le silence pire que tout..savoir écouter quand il faut…les ados tendent parfois des perches maladroites. Savoir les saisir, s’asseoir et discuter …dire la realité est parfois choquant..homosexualté…honte, incomprehension, mais la  force de l’amour n’est-elle pas de tout accepter. Quel roman ! qui vous tient jusqu’au bout..avec les larmes aux yeux lors du dernier adieu à ce fils tant aimé. Une écriture sensible, des mots forts dans la bouche d’Irène, si fragile mais portée par la certitude du pardon, font de ce road movie de l’âme un livre fort.

Une construction très élaborée aboutit à un vrai suspense des sentiments . Un plaidoyer contre la peine de mort, pour la tolérance et le pardon.

Jamais mièvre, ni larmoyant mais d’une grande intensité dramatique.

j’ai aimé ce roman qui aborde de graves problèmes sans systématiser, ni philosopher..mais donne à réfléchir et à s’émouvoir..bouleversant.

merci à BOB et aux Editions  de L’Archipel pour cette lecture

Publicités

Entry filed under: coup de coeur, roman, USA. Tags: , .

Le monde en direct… Expérience à tenter

2 commentaires Add your own

  • 1. Mona  |  21 décembre 2010 à 20 h 31 mi

    Eh bien en tous cas ce billet est très convaincant !

    Réponse
    • 2. saraswati  |  31 décembre 2010 à 12 h 28 mi

      vraiment un beau livre sur un sujet toujours d’actualité.

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :