A bout de souffle ….

18 octobre 2010 at 8 h 24 mi 4 commentaires

Romain Gary : Coffret de trois carnets

Un soir avec Kennedy Une rencontre intense avec  Kennedy où l’auteur dresse un portrait  saisissant de l’intelligence et du fonctionnement de ce jeune président peu avant son assassinat..il est fasciné par cet homme, admire  sa chance et son courage…Jacky était enceinte de son troisième enfant…Ils respiraient le bonheur. Les articles  suivants qui analysent  la vivacité et la virilité de la littérature américaine paraissent très vrais encore maintenant..Mailer a aujourd’hui de dignes continuateurs d’empêcheurs de tourner en rond et d’amateurs de grands espaces. Un aperçu bref mais très vivant de l’Amérique des années 60….Beaucoup d’espoir, de jeunesse et de vie alors.

A bout de souffle : » Vous êtes marié vous? Je sortis de mon portefeuille la photo d’une ravissante femme, au visage jeune sous des cheveux blancs, et je la lui montrai. J’étais tombé amoureux de ce visage plus de cinq ans auparavant et je la lui montrai. »
A bout de souffle…on pense à Godard et à Jean Seberg forcément .. Dans cette ébauche de roman inachevé, l’auteur parle de lui , de son double, « au bout du rouleau » dans un snack à hamburgers crasseux de Sunset Stip où le destin l’attend. Marre de vivre, de courir , d’être nulle  part à sa place…énigmatique, grand seigneur désespéré…c’est court,  violent et sombre, sans issue…un peu comme la vie  de Gary qui était d’un « autre temps », où les mots honneur, bravoure, amitiés signifiaient quelque chose.
Suivent  deux textes à la mémoire des aviateurs, de ses amis morts au combat ou disparus…fraternité, amitié..moments intenses qui l’ont consumé et  lui font paraitre sa vie actuelle creuse et inutile…j’aime le style chaleureux et desespéré..des accents à la Kessel, dans des endroits mythiques..Abyssinie, Cyrénaïque, Oubangui
Le Grec:   » Il ne restait jamais sur la même île plus d’un mois ou deux, juste le temps de se familiariser avec l’endroit, sans laisser aux gens du coin le temps de trop bien le connaître. Toutes les fois qu’un imbécile lui demandait  » tu fais quoi dans la vie, môme? « , il savait qu’il était temps de déguerpir; et sans traîner.C’est une drôle de question, d’ailleurs, tu fais quoi dans la vie? Vous l’a-t-on déjà posée? « 
Comme un roman d’espionnage un peu mystèrieux, une histoire d’homme, de politique, de dictature et de liberté dans des îles paradisiaques..encore l’honneur, la résistance. La force du destin ou sa singularité , l’homme en est le jouet, et aussi le jouet d’autres hommes…le Grand Bleu de Besson à la mode Costa Gavras..un texte plein d’action et  d’érudition aussi et toujours cette élégance dans le désespoir et ce style fluide et fort qui nous fait pénétrer d’emblée dans le livre et dans la peau des personnages.
Trois petits carnets noirs..beaucoup de classe, à l’image de leur auteur…mystérieux et brillant, desenchanté  et parfois si lumineux…pour découvrir un Romain Gary inédit et plein de talent…ça donne envie de le connaître mieux.
 
Merci aux Editions de l’Herne  et à Babélio pour ces belles lectures.

  

Publicités

Entry filed under: nouvelles, récit.

Joséphine T3 …change de camp Le Pingouin

4 commentaires Add your own

  • 1. kali  |  18 octobre 2010 à 21 h 39 mi

    Tiens, nous avons reçu le même coffret, quasiment!

    Réponse
    • 2. sarawastibus  |  19 octobre 2010 à 6 h 54 mi

      eh oui le Grec à la place de l’irrégulier :)…j’ai bien aimé ces petits carnets qu’on peut mettre dans la poche, lire et relire mais qui donnent surtout envie de découvrir des oeuvres complètes de l’auteur….. le prix est quand même assez élevé…

      Réponse
  • 3. Hathaway  |  20 octobre 2010 à 7 h 42 mi

    Des petits carnets à découvrir alors. J’e pense que ça me plairait bien maiis si tu parles de prix élevé, je ne suis pas sure de me laisser tenter …

    Réponse
    • 4. sarawastibus  |  20 octobre 2010 à 9 h 06 mi

      c’est vrai qu’on y trouve des textes inédits et bien choisis …et si vraiment on aime un auteur et qu’on désire connaître tous les aspects de son talent, je pense que ça vaut le coup 🙂

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :