CARTON ROUGE !

27 septembre 2010 at 12 h 28 mi 14 commentaires

carton rouge pour deux livres que je n’ai pas réussi à terminer..

Le Mot de l’éditeur : Match après match, saison après saison, le football rythme la vie de Nick depuis qu’à onze ans son père l’a emmené assister à sa première rencontre. Qu’il vente, qu’il pleuve, que son équipe gagne ou perde, il est toujours là, supporter inconditionnel dont l’obsession dévore peu à peu le reste de l’existence. Mais la passion n’empêche ni l’humour ni la lucidité, et le fan de foot se dévoile peu à peu, dressant en creux le portrait touchant d’un homme, d’une famille et d’une génération. À tous ceux – et toutes celles – qui ne comprennent pas que l’on puisse se passionner pour vingt-deux types en short courant après un ballon, Nick Hornby apporte la plus savoureuse des explications.
Le Mot de l’éditeur :Une bande d’ados sectaires, venus d’un mystérieux pays totalitaire, débarquent aux Etats-Unis pour un séjour linguistique. Ils décryptent l’american way of life pour mieux infiltrer le pays et mettre en oeuvre une action terroriste sans précédent.Palahniuk souffle le chaud et le froid, titillant les nerfs du lecteur jusqu’à la limite du supportable : de l’angoisse au burlesque, il n’y a qu’un pas qu’il franchit à grand renfort d’humour déjanté. Servis par un langage aussi malmené pour l’occasion que nos idées reçues, les rapports d’opérateur numéro 67, alias Pygmy, sont un délice du genre : s’y dessine une Amérique inculte, fermée sur elle-même, indolente et goinfre jusqu’à l’épuisement. Par contraste, la conviction de ces jeunes fanatiques, le caractère implacable de la haine qui les anime saisit le lecteur d’effroi. Dans ce petit bijou d’indécence, Palahniuk poursuit le travail de dépeçage des fondements de la culture de masse américaine en mettant en scène ce grand cauchemar qui la tenaille, celui du terrorisme.

Carton jaune de Nick Hornby..je m’etais dit chic !  je vais enfin arriver à comprendre « le fonctionnement » d’un amateur de foot..erreur, je n’ai rien compris, pire je déteste encore plus le foot..dans ce livre il ne parle que de ça..si vous tenez à connaître tout, tout, tout sur l’équipe d’Arsenal de 1960 à 1990 ce livre est pour vous..états d’âme des joueurs, stratégie, couleurs des maillots,  ambiance dans les tribunes..une véritable encyclopédie ! Entre temps, quelques digressions intéressantes sur la vie de l’auteur… mais le foot revient toujours à l’assaut ! J’ai persévéré jusqu’à la  moitié du livre.. impossible d’ aller plus loin. indigestion ? allergie ?..oui, le foot est une drogue dure. Ce livre était destiné à toutes celles qui ne comprennent pas que 22 types en short courent après un ballon..j’en suis toujours là et la lecture partielle de ce lvre m’a encore plus confirmée dans cette opinion !

Pygmy de Chuck Palahniuk ..illisible, je n’ai pas dépassé la page 10 ; ce bouquin  fait passer les romans  de Nathalie Sarraute pour des monuments de clarté ! Extraits : « Frère-pig-dog enseigne céans eksemple emplacement mesme là antérieuesement multiples testes chou empilées en-fin présentation commerciale, présentement accueille fausse statue plastre masle mort, cadavré factice torturationné sur double bout bois croisé, sang bidon peint rouge sur mains-piés« ….etc, etc.. et encore ici on perçoit un petit quelque chose !

ça vous interesse ? pas moi, en lisant ces quelques pages, j’avais en tête non pas des Aliens surdoués mais des petits bonshommes verts et grimaçants sortis d’un fim SF des années 60 juste capables de produire des sons dignes d’un enfant de 2 ans . Complètement imperméable à ce  « bijou d’indécence »… encore aurait-il fallu y comprendre quelque chose..ici,  la forme nuit gravement et mortellement  au fond et l’emploi de ce soi-disant langage malmené et novateur lasse et détourne..c’est du charabia !

J’ai quand même trouvé deux personnes qui ont aimé Pygmy…soit elles sont de la même tribu, soit  elles ont pu se procurer le décodeur adéquat ; considérant l’auteur comme une sorte « d’ Amélie Nothomb trash » !!??? c’est ICI et

Si ça intéresse quelqu’un de déchiffrer le martien..le livre est pour lui et s’il y a parmi vous des amateurs fous de foot …l’autre aussi..ce sera de bon coeur : )

Publicités

Entry filed under: carton rouge, roman. Tags: .

Eldorado SWAP d’automne

14 commentaires Add your own

  • 1. Cynthia  |  27 septembre 2010 à 12 h 39 mi

    « Carton jaune » est le seul titre de Nick Hornby qui ne me tente absolument pas tant je hais le foot ^^

    Réponse
    • 2. sarawastibus  |  27 septembre 2010 à 13 h 33 mi

      Bienvenue au club ;)…j’ai dans ma PAL « Juliet, naked »…pas encore lu mais drôlement plus tentant !

      Réponse
  • 3. Gwenaëlle  |  27 septembre 2010 à 13 h 58 mi

    Ce qui est drôle, c’est le contraste entre les 4ème de couv’ et tes avis! 😉

    Réponse
    • 4. sarawastibus  |  27 septembre 2010 à 15 h 46 mi

      ah ces quatrièmes toujours si allèchantes….je me laisse souvent prendre :/ …je pense très fort à ton atelier d’écriture mais je me sens bien vide en ce moment… besoin de vitamines !

      Réponse
  • 5. Cynthia  |  27 septembre 2010 à 14 h 56 mi

    Ah oui « Juliet naked » devrait nettement plus te plaire 😉

    Réponse
    • 6. sarawastibus  |  27 septembre 2010 à 15 h 51 mi

      oui, rien que le théme..passion obsessionnelle pour un chanteur..la musique me branche davantage que le foot ;)..l’auteur a l’air poursuivi par les obsessions…

      Réponse
  • 7. enna  |  27 septembre 2010 à 16 h 10 mi

    Ah comme je te comprends : moi qui suis une fan de Nick Hornby … j’ai aussi abandonné « carton jaune »!! (Billet d’abandon sur mon blog 😉
    Je te conseille…tous ses autres romans!

    Réponse
    • 8. sarawastibus  |  27 septembre 2010 à 16 h 57 mi

      il faut vraiment aimer le foot pour apprécier ce bouquin..j’ai l’impression qu’il s’est fait plaisir en l’écrivant et je me demande si beaucoup de femmes l’ont acheté ou l’ont lu en entier 🙂

      Réponse
  • 9. Isabelle  |  28 septembre 2010 à 7 h 02 mi

    Quelles déceptions ! Je n’ai commencé qu’un seul Nick Hornby (que j’avais abandonné…) et celui-ci ne semble vraiment pas fait pour me réconcilier avec l’auteur…

    Réponse
    • 10. sarawastibus  |  28 septembre 2010 à 9 h 32 mi

      presque décourageante ?? je vais essayer de lire Juliet naked, on verra bien, du moment qu’il ne reparle pas de foot..car alors ce serait terrible 😉

      Réponse
  • 11. Theoma  |  28 septembre 2010 à 8 h 27 mi

    J’ai bcp ri à la lecture de ton billet, bravo !

    Réponse
    • 12. sarawastibus  |  28 septembre 2010 à 9 h 35 mi

      c’est déjà ça 😀 …pourtant Pygmy est à pleurer..je suis vraiment curieuse de connaître quelqu’un qui a lu cette production phonétique jusqu’au bout??? je lance un avis de recherche……..

      Réponse
  • 13. Hathaway  |  29 septembre 2010 à 7 h 18 mi

    Ah ben au moins cela a le mérite d’être clair !

    Réponse
    • 14. sarawastibus  |  29 septembre 2010 à 9 h 01 mi

      quand j’ame ou quand je n’aime pas … c’est à fond !!!

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :