Les rois du crime T.2 : les icônes du crime international

11 juin 2010 at 20 h 39 mi 1 commentaire

Alexandre Bonny

Le mot de l’éditeur : Le crime est sans doute la chose au monde la mieux partagée. Partout, des hommes décident de vivre en marge, de ne pas se plier aux règles qui régissent les sociétés dans lesquelles ils vivent. La plupart d’entre eux finissent derrière les barreaux, sans que personne ait jamais entendu prononcer leur nom. D’autres, au contraire. par leur intelligence, leur audace, leur cruauté parfois, deviennent de grandes figures internationales, connues par tous, adulées par le public pour certaines d’entre elles.
Nous vous invitons à faire le tour du monde de ces criminels qui ont marqué durablement l’histoire contemporaine. Depuis Al Capone, le mythe absolu, jusqu’aux Pink Panthers, les anciens soldats reconvertis dans le braquage, en passant par Viktor Bout, le trafiquant d’armes cynique, entrez dans le monde fascinant, inquiétant et terrible de ces icônes du crime.

Voilà un style de livre que je n’ai pas l’habitude de parcourir. mais pourquoi pas ? Grâce à Babélio, j’ai pu partager  les vies d’individus peu recommandables,  parfois dignes d’un véritable roman ! L’auteur nous dévoile  le destin souvent tragique de criminels célèbres. Dans le monde entier et à toutes les époques,  il raconte leurs débuts, les raisons pour lesquelles ils en arrivent là, puis la montée en puissance de la violence et l’engrenage qui en fera de grands criminels.

On commence par Guiseppe Morello, Lucky Luciano, Al Capone, les grosses pointures, la période dorée de la mafia..c’est la pègre à l’ancienne celle qu’on voit au cinéma. Mais là c’est la vérité, qui dépasse parfois la fiction ;  Les vies de John Dillinger, étonnant de culot ou de Bonny & Clyde, les amants terribles sanguinaires et fascinants paraissent impossibles aujourd’hui. Malgrè leurs méfaits, ils étaient très populaires. Mais l’époque et la crise s’y prêtaient…on préfèraient les voleurs aux gendarmes ! et puis viendront d’autres tristes personnages, comme   Yoshio Kodama, Frank Lucas, Pablo Escobar…patrons de la drogue, des jeux, trafiquants d’armes sans scrupules Ce qui frappe c’est souvent une grande intelligence complètement pervertie par le vice. Beaucoup de violence dans le livre  mais aussi parfois le portrait d’un criminel presque  sympathique comme Ronnie Biggs le héros du braquage du train postal de 1963 qui désire finir sa vie en Angleterre.

 Au moment où on parle de mondialisation…les bandits en font autant ! Les Pink Panthers en sont l’exemple vivant. Nombreux, très bien organisés, ces  mercenaires des Balkans frappent dans le monde entier Insaisissables..Interpol est toujours à leurs trousses !

Ce livre est avant tout une oeuvre de journaliste qui aligne les faits en tentant cependant d’apporter explications et détails. Beaucoup de dialogues et d’action ! Son style est concis et vivant, chaque personnage donne lieu à un chapitre toujours très documenté. Pour les amateurs du genre…ça plaira certainement ! Sachant qu’une seule  de ces vies ferait un excellent roman de plusieurs centaines de pages !

Publicités

Entry filed under: récit.

Swap Happy Face Blog en vacances ..

Un commentaire Add your own

  • 1. Gwenaelle  |  12 juin 2010 à 13 h 00 mi

    Tu en parles bien mais pour le moment, le sujet ne m’intéresse pas vraiment…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :