Syngué sabour

6 avril 2010 at 18 h 07 mi 8 commentaires

Atiq Rahimi

Le Mot de l’éditeur :  » Cette pierre que tu poses devant toi…
devant laquelle tu te lamentes sur tous tes malheurs, toutes tes misères… à qui tu confies tout ce que tu as sur le coeur et que tu n’oses pas révéler aux autres… Tu lui parles, tu lui parles. Et la pierre t’écoute, éponge tous tes mots, tes secrets, jusqu’à ce qu’un beau jour elle éclate. Elle tombe en miettes. Et ce jour-là, tu es délivré de toutes tes souffrances, de toutes tes peines… Comment appelle-t-on cette pierre ?  » En Afghanistan peut-être ou ailleurs, une femme veille son mari blessé.
Au fond, ils ne se connaissent pas. Les heures et les jours passent tandis que la guerre approche. Et la langue de la femme se délie, tisse le récit d’une vie d’humiliations, dans l’espoir d’une possible rédemption.

C’est le long monologue d’une Shéhérazade de malheur,  rythmé par les prières, l’appel du mollah, le souffle de l’homme, le goutte à goutte de la perfusion…un huis clos terrible et étouffant qui dénonce l’absurdité de la guerre et la condition des femmes d’Afghanistan ou d’ailleurs, de toutes ces femmes meurtries, réduites au silence, impuissantes devant la violence des hommes.

Alors elle, la femme,  parle enfin à son époux, à ce corps inerte, sans vie mais pas sans âme…Elle se confie à lui qu’elle connaît si peu..sa haine de lui, ses espoirs, ses peines, ses rêves, ses deceptions, ses fantasmes… elle ose enfin! Jamais elle n’avait autant parlé avec lui, jamais elle n’avait parlé avec lui.

Dans ce climat de nuit, de guerre et de folie, elle tente, pour donner un sens à tout ce gâchis d’ exorciser ses peurs, sa vie passée à souffrir …trouver une issue au  fil des mots pour remonter le temps, réparer le mal, l’expliquer, le vaincre, revivre.

Voilà un beau livre écrit pour toutes ces femmes qui souffrent.

Une écriture épurée, très belle, douce et violente à la fois donne au récit le ton d’une invocation prenante et envoûtante, avec de magnifiques et dérisoires images..comme ces vieux rideaux  décorés  oiseaux migrateurs  qui même en rêves ne partiront jamais, ou le bal des insectes qui visitent le corps de l’homme sans odeur, l’homme  qui  n’est plus que de la viande comme la femme l’est ici pour l’homme..de la viande pour enfanter.

Ce livre m’a touchée par la douceur avec laquelle il raconte l’inracontable, mais aussi par l’impression que j’ai eue en le renfermant  que rien ne pourra jamais changer là bas … tristesse

Publicités

Entry filed under: roman. Tags: .

elle est pas belle ma nouvelle bannière ? Des nouvelles d’Agafia

8 commentaires Add your own

  • 1. emmyne  |  6 avril 2010 à 19 h 12 mi

    Ah, une de mes amies vient d’en terminer la lecture et n’a pas accroché…donc je vais le lire ( et elle va me l’offrir 🙂

    Réponse
    • 2. sarawastibus  |  7 avril 2010 à 6 h 40 mi

      De tout ce que j’ai pu lire sur l’Afghanistan (les hirondelles de Kaboul, le libraire de K., les cerfs volants, mille soleils..etc) c’est mon préféré …

      Réponse
  • 3. esmeraldae  |  7 avril 2010 à 19 h 54 mi

    je n’ai absolument pas été touché par ce livre, il m’a semblé long et ennuyeux!

    Réponse
    • 4. sarawastibus  |  7 avril 2010 à 20 h 33 mi

      moi, je me suis laissée bercer par le rythme du livre … par la parole libératrice de la femme..pas de sensationnel ici.. seulement l’horrible quotidien de ce pays.

      Réponse
  • 5. lancellau  |  8 avril 2010 à 9 h 48 mi

    J’ai été extremement touchée par ce livre et son écriture!!!

    Réponse
    • 6. sarawastibus  |  8 avril 2010 à 13 h 16 mi

      des pages qu’on n’oublie pas…

      Réponse
  • 7. Choco  |  9 avril 2010 à 10 h 44 mi

    Moi non plus, je n’ai pas été touchée par ce roman. Tout le monde criait au chef d’oeuvre et bon, l’écrtire est belle, c’est un beau roman mais bon ça n’a pas été plus loin pour moi !

    Réponse
  • 8. sarawastibus  |  9 avril 2010 à 11 h 14 mi

    ..remarque c’est déjà ça 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :