Profondeurs glacées

10 janvier 2010 at 14 h 22 mi 18 commentaires

W.Wilkie Collins

Le Mot de l’éditeur: 1845,  on donne un bal à la mairie de Londres pour célébrer le départ de deux navires vers le pôle arctique, lancés à la recherche du mythique Passage du Nord-Ouest et menés par sir John Franklin.
1854: L’Angleterre est sous le choc. Une enquête vient de révéler le sort de l’équipage dépêché neuf ans plus tôt par-delà le Groenland. Après un terrible hivernage au milieu de l’océan gelé, les hommes ont gagné à pied la terre ferme, bientôt décimés par la faim et le froid. Nécessité fait loi: les explorateurs les plus résistants, livrés à eux-mêmes en pleine nature et soumis à l’impératif de survie, en sont arrivés aux pires extrémités…Des gentlemen anglais, civilisateurs du genre humain, dans le rôle de cannibales! Le thème avait de quoi tenter un romancier. Collins et son ami Dickens commencèrent par en tirer une pièce de théâtre que Dickens, craignant le scandale, édulcora beaucoup. Tant et si bien que quinze ans plus tard, Collins reprit l’histoire à sa façon: sous forme de roman cette fois, et sans tricher avec la noirceur de son sujet.

Un livre de saison et une quatrième de couverture bien alléchante mais qui ne reflète pas le livre ; ce n’est pas un roman  d’aventure ou « d’horreur » mais plutôt un thriller sentimental, on sonde d’avantage les gouffres de l’âme humaine que les profondeurs  glacées de l’Arctique et c’est encore plus flippant !

L’écriture est agréable et le suspense terrible surtout pour la pauvre Clara..un sombre amoureux éconduit, un tendre soupirant vulnérable et naïf …envoyer tout ce beau monde policé hiverner et se geler sur la banquise isolée du monde pendant des années et vous avez tous les ingrédients d’une tragédie. Vue du coté de ceux qui restent,  l’aventure est tout aussi éprouvante : pas de nouvelles pendant des mois, des soupçons de meurtre…mais on est entre femmes et hommes du monde, alors même dans les pires situations la bonne éducation tempère les passions…en principe, car parfois bien heureusement  la violence des sentiments est à l’unisson de celle de la nature  : jalousie, mort, souffrance, doutes,  prémonitions donnent  au récit une atmosphère inquiètante et  mystérieuse.

Un  vilain côté  » voyeur » a provoqué chez moi une petite frustration quant au cannibalisme ….on évoque une vague soupe à base  d’os ?? .. dommage.. mais je pense qu’à l’époque on ne pouvait que suggérer cela, pas question de détails glauques…A part cette parenthèse  sordide, cette histoire d’amour, de courage et d’amité m’a bien plue et  le suspense m’a  tenue en haleine jusqu’au dénouement final ! Les personnages bien cernés sont très émouvants, mais  comme les femmes de la Bonne Société de l’époque sont raisonnables et pleines de sang froid  face à des évènements aussi terribles ! Comment font-elles ??

Voilà une nouvelle polaire écrite  avec délicatesse et retenue qui donne toute sa force aux débordements quand il se  produisent..so british !

Cet ouvrage très romantique m’a été offert par une fan absolue de Wilkie …Cryssilda  (qui lui souhaite même son anniversaire 200 ans après!) à l’occasion du swap   » Cap sur Noël « .

Publicités

Entry filed under: polar, voyage. Tags: .

L’arrière-saison Le mec de la tombe d’à côté

18 commentaires Add your own

  • 1. Neph  |  10 janvier 2010 à 16 h 05 mi

    Je devrais bientôt entamer ma découverte de Collins ! Un défi pour 2010… C’est grâce à la blogosphère que j’ai découvert ce monsieur ! Cette nouvelle a l’air pas mal, je crois bien avoir un ptit côté voyeur moi aussi parfois 🙂

    Réponse
    • 2. sarawastibus  |  10 janvier 2010 à 20 h 26 mi

      moi, c’est grâce à un swap et à Cryssilda qui semble être LA spécialiste du Monsieur que je l’ai découvert…il m’intrigue..

      Réponse
  • 3. Stephie  |  10 janvier 2010 à 16 h 08 mi

    Un auteur que je vais bientôt découvrir !!!

    Réponse
    • 4. sarawastibus  |  10 janvier 2010 à 20 h 27 mi

      j’ai hâte de lire ce que tu en penses !

      Réponse
  • 5. emmyne  |  10 janvier 2010 à 16 h 51 mi

    Comme Stephie, un auteur qui fait partie des grands projets 2010. Et ce titre polaire m’emballe bien 🙂

    Réponse
  • 6. sarawastibus  |  10 janvier 2010 à 20 h 30 mi

    Laisse toi tenter par ce livre à l’ambiance tout à la fois policée et sauvage !

    Réponse
  • 7. Choco  |  11 janvier 2010 à 11 h 44 mi

    Je n’ai jamais lu cet auteur mais si je dois commencer ça serait avec celui-là ! J’aime beaucoup sa thématique !

    Réponse
    • 8. sarawastibus  |  11 janvier 2010 à 21 h 13 mi

      oui après l’expédition Shakelton ça s’impose…des glaçons, encore des glaçons

      Réponse
  • 9. Karine :)  |  11 janvier 2010 à 21 h 28 mi

    Il faut vraiment que je lise un livre de Collins… bon, je ne suis pas certaine que je choisirai celui-ci… mais j’étais bien curieuse de voir ce que ça pouvait être! Ce sujet passionnait Dickens et Collins, je crois.

    Réponse
    • 10. sarawastibus  |  12 janvier 2010 à 7 h 21 mi

      oui et la préface de Michel Le Bris explique bien cet engouement…par contre, on m’avait conseillé de la lire après le récit et c’est ce qu’il faut faire !

      Réponse
  • 11. Cryssilda  |  11 janvier 2010 à 21 h 51 mi

    Je suis ravie que tu aies aimé ce roman !!!!! 🙂 J’ai pris celui-ci à cause de la biblio, mais ce n’est pas du tout son meilleur! Alors si tu continues à la lire, tu risques juste d’adorer 🙂
    Bon… ça me fait du mal de le dire…. mais… le second reoman que je t’ai envoyé est encore plus merveilleux!!! 🙂
    (enfin dur aussi, mais l’histoire est magnifique!)

    Réponse
    • 12. sarawastibus  |  12 janvier 2010 à 7 h 18 mi

      alors je sais ce qu’il me reste à faire ;o) m’inscrire au challenge Wilkie et lire au plus vite le Riel …

      Réponse
  • 13. esmeraldae  |  12 janvier 2010 à 9 h 06 mi

    je vais adhérer à ce froid polaire (comme s’il n’y avait pas encore assez de neige!)

    Réponse
    • 14. sarawastibus  |  12 janvier 2010 à 12 h 04 mi

      …un changement de climat apès la Provence d’Alphonse Daudet ! mais même là bas en ce moment il fait bien froid

      Réponse
  • 15. Lilibook  |  12 janvier 2010 à 10 h 55 mi

    Je vais noter ce titre. J’ai quelques autres titres déjà dans ma lal et ma pal de Wilkie Collins mais celui-ci est tentant aussi.

    Réponse
  • 16. sarawastibus  |  12 janvier 2010 à 12 h 05 mi

    je suis tentée par « Pierre de lune »…certainement mon prochain Wilkie Collins !

    Réponse
  • 17. Loula  |  12 janvier 2010 à 17 h 30 mi

    Je ne lis pas ton article, je devrais lire le livre sous peu!!! 😉

    Réponse
    • 18. sarawastibus  |  12 janvier 2010 à 19 h 51 mi

      alors je suis curieuse de savoir ce que tu en penseras…

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :