Bartabas, roman

15 décembre 2009 at 14 h 43 mi 3 commentaires

Jérôme Garcin

Présentation de l’éditeur: Portrait d’un homme dont la vraie vie est un roman. Un homme désormais célèbre sous le nom qu’il s’est choisi, Bartabas, mais dont on ne sait strictement rien.
Fondateur du théâtre équestre Zingaro, Bartabas avait toujours refusé jusqu’à présent de révéler quoi que ce soit sur son passé et son itinéraire, depuis sa naissance dans une famille bourgeoise de Courbevoie jusqu’au succès mondial de ses spectacles, du chapiteau d’Aubervilliers aux prestigieuses écuries royales de Versailles.
Il aura fallu que s’instaure un rapport très fraternel entre Jérôme Garcin et Bartabas pour que ce livre puisse exister. Un livre qui est avant tout et à la fois portrait, récit et roman plutôt que biographie.
Au-delà des révélations sur l’homme et son parcours, ce texte très littéraire et très libre donne vraiment à sentir le défi que représente, pour un grand artiste, le fait d’oser mélanger les arts pour créer des spectacles à chaque fois uniques et fugitifs – une forme de nihilisme qui n’est autre que la marque du génie

Bel hommage d’un homme de cheval à ce créateur énigmatique qu’est Bartabas.Qui devinerait  derrière ce nom inventé de toutes pièces un petit garçon de Courbevoie qui s’appelait  Clément Marty : bonne famille, (assez) bonnes études… La tête dans les étoiles et les pieds dans le crottin, amoureux fou des chevaux  complètement, passionnement..un petit centaure

Puis c’est l’itinéraire d’un enfant gaté, adolescent déboussolé, entier et violent sauvé par  la grâce du théâtre découvert à Avignon – il y a du Jean Vilar dans cet homme là -. Du rebelle montreur de rats  aux écuries de Versailles en passant par le Cabaret équestre…. un  parcours tout en instinct entre cirque et  Haute Ecole et… Zingaro sa plus belle oeuvre, un théâtre nomade immobile à l’âme voyageuse, métisseur de cultures, éveilleur de songes. Un théâtre peuplé d’anonymes , d’ascétes tout entiers  voués à leur maître équestre..une véritable tribu anachronique et cruelle…on n’y  pardonne pas les désertions et l’individu doit se dissoudre  absolument  dans le groupe

Martex, un être unique et complexe..effacé et mégalo sublime, macho et tendrememt féminin quand avec  sa monture  préférée, il écrit dans la sciure de la piste un pas de deux époustouflant tout en caresses et en murmures.  Son plaisir : prendre des créatures, hommes et chevaux, hors normes, paumés, promis au couteau ou à une vie d’errance pour en faire jaillir le meilleur. Pygmalion des temps modernes qui vit et mixe le passé et l’intemporel pour nous faire rêver un instant qu’on fait partie du monde, de son monde  et du temps qui s’arrête…mais aussi un homme effondré quand il perd un des siens…oui quand Zingaro, ce Prince des Ténèbres,  s’eteint loin de lui, il pleure sans retenue et songe à se retirer.

Jérôme Garcin voue  à l’homme une amité profonde et au cavalier une admiration réelle. Bartabas n’a plus rien à prouver, mais encore tant de visions à nous révéler. Le temps semble l’avoir apaisé, sa violence se transforme en méditation, sa colère en humanisme …. Darshan, son nouveau spectacle marque un réel tournant..épure, silence…le suivra t-on sur ce chemin ?..il apparait si peu à la fin, son ombre s’amenuise jusqu’ à disparaître  lentement tel un mirage  ou une comète venue d’on ne sait où pour entrer dans le néant. 

Voilà beau roman d’amour viril , très lyrique pour les amoureux des chevaux, des mystères de la création et d’un théâtre passeur de  mots et d’émotions. 

Publicités

Entry filed under: roman, théâtre. Tags: .

Swap Mille Feuilles Les trésors de la mer Rouge

3 commentaires Add your own

  • 1. Choco  |  15 décembre 2009 à 22 h 09 mi

    Très beau texte de Garcin en effet !
    Tiens, j’ai découvert aujourd’hui un magnifique livre chez actes sud Intitulé « zingaro » pour ses 25 ans. 99€…
    mais superbes photos, superbe album… et avec les 8 dvd des spectacles !
    Inutile de te dire que je me le suis mis de côté ! (car heureusement j’ai une remise employé !)

    Réponse
  • 2. sarawastibus  |  16 décembre 2009 à 7 h 07 mi

    ouaaaaaah la veinarde, je veux ça pour mes étrennes…tu peux me faire une remise « blogospère » ??????

    Réponse
  • 3. Choco  |  16 décembre 2009 à 21 h 34 mi

    lol ! Hélas non… Demande le à petit papa noyel… il est encore temps !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :