Le Libraire de Kaboul

3 décembre 2009 at 19 h 51 mi Laisser un commentaire

Asne Seierstad

Présentation de l’éditeur : Asne Seierstad a vécu le printemps qui suivit la défaite des taliban chez Sultan Khan, libraire à Kaboul. Elle nous fait partager, dans ce récit très vivant et toujours respectueux, la vie quotidienne des épouses, enfants, frères et sueurs d’une famille où chaque destin est riche d’émotion et dont le chef incontestable est Sultan, l’amoureux des livres.  » Quand les communistes sont arrivés, raconte-t-il, ils ont brûlé tous mes livres, après il y a eu les moudjahidin, trop occupés à se battre entre eux pour se soucier de moi, mais une fois le régime des taliban installé, mes livres étaient de nouveau condamnés au bûcher.  » À travers cette chronique saisissante, c’est un Afghanistan aux mille facettes que l’on découvre, un pays en ruine et en pleine renaissance où un peuple tente timidement de se défaire du passé dans l’espoir d’une vie meilleure.

 Ce n’est pas un roman  comme « Les Hirondelles de Kaboul » ou « Mille soleils splendides »…..Pas d’effets de style ni de prétention littéraire dans  ce tableau d’une  réalité moins théâtrale  mais tout aussi cruelle et révoltante !

Asne est norvégienne, elle a partagé la vie d’une famille afghane plutôt aisée  au lendemain de la défaite des Talibans….un lendemain plein d’espoirs. Le chef  de cette famille kaboulie est un libraire cultivé,  admirateur de l’Occident. Mais cette modernité  s’arrête à la porte de sa demeure ;  d’homme  éclairé, il se transforme en véritable tyran domestique…. il n’est pas pire qu’un autre….parce que là-bas, c’est comme ça, la tradition…Tous lui doivent obéissance, épouses, enfants, frères, soeurs,  belles soeurs, grands-mères. En autocrate sûr de son droit, il règle la vie des siens comme il gère son entreprise avec  le sentiment de faire son devoir et d’assurer à chacun une vie conforme à ce qu’il pense être le mieux…toujours le même équation.. épouse  jeune et docile, mari riche, femmes à la maison, enfants obeissants…de préférence des garçons !

Sultan a des qualités : il est  courageux,  intelligent, travailleur…. mais  à cause de lui que d’existences brisées dans la poussière des maisons, l’ombre humide des  boutiques  et le huis clos des cuisines.

Et s’il n’avait pas le choix ? Ne pas s’attarder sur ses  sentiments,  aller de l’avant pour survivre, se blinder pour nourrir et défendre son clan, le seul lieu de stabilité et de paix dans ce pays déchiré…je me pose  la question :  ici pas de pardon même pour les faibles, coeur de pierre..pays de frustration….pas le temps de rêver..la violence..la faim. Le livre raconte tout ça aussi…Guerres, religion, tradition …autant de carcans et de  machines à broyer..à Kaboul,   le desespoir fait vivre .

J’ai aimé le regard  de l’auteure, qui jamais ne  se permet de juger un peuple qui n’a connu que  la violence et la pauvreté. Elle rend hommage à leur courage . C’est un témoignage fort.  Reste que les femmes, encore et toujours  les femmes, cumulent tous les inconvénients d’un système qui les humilie et les écrase ! Asne leur donne ici la parole avec tendresse.

 Pour ses chers livres Sultan a tout supporté (coups, arrestation…)…mais en ferait-il autant pour sa famille ? Pas sûr du tout….

Lu dans le cadre du Challenge « Lire autour du monde «  organisé par Enna          

Lus 3/5

Publicités

Entry filed under: roman, voyage. Tags: , .

Soyez VERT ! Darshan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :