Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte

27 septembre 2009 at 20 h 16 mi 9 commentaires

Thierry Jonquetil-sont-epouvante-09

Le Mot de l’éditeur : Département du 9-3, septembre 2005. Anna Doblinsky, une jeune diplômée d’un IUFM, rejoint son premier poste au collège Pierre-de-Ronsard à Certigny. HLM, zone industrielle, trafics de drogue, bagarres entre bandes rivales et influence grandissante des salafistes, le décor n’est pas joyeux.
Dès le premier jour, Anna est brutalement rappelée à sa judéité par des élèves mus par un antisémitisme banal et ordinaire. Lakdar Abdane, un jeune beur particulièrement doué, ne demanderait, lui, pas mieux que d’étudier, mais n’y arrive pas depuis qu’il a perdu l’usage d’une main.
Tout serait-il écrit ? Certes non, mais une fois enclenchées, il est des dynamiques qui ne s’arrêtent pas aisément. Et la mort est au bout.

   oui la mort bien sûr…il y a une tête coupée en vrai et l’autre « en video »…et en boucle..mais ici, c’est plutôt un détail (si on peut dire…) Voilà  un Jonquet très sociologique  par sa longue plongée dans  une  banlieue gangrènée par la montée de l’intégrisme, la drogue et la violence. Un   système qui  broie et s’acharne sur des malheureux qui ont déjà leur lot de galères…

En face, le rempart dérisoire de l’éducation et de la police..chiens de garde de la démocratie…ça vaut mieux que rien car certains se battent encore et veulent y croire..une petite lueur d’espoir…quand même
Mais dans la cité,  la vie ne vaut pas un clou. Petites combines minables, règlements de compte, crimes racistes ou folie tout court..autant de raison de tuer.. coupables et victimes à la fois ?..toujours les mêmes qui trinquent ? le bien et le mal ne sont pas dans le même camp…on dirait..
C’est un Polar très « prise de tête » ;   en fait, on a la chair de poule tout du long,   pas pour de « bonnes » raisons de polar mais pour le climat malsain et délétère qui règne  dans les 400 pages du roman..et puis les « héros » sont encore bien jeunes..pas grave, dans ces milieux, on grandit vite et les plus âgés ont vite fait de vous corrompre et de vous embarquer dans leurs délires. noir, noir, noir
Les personnages sont cernés au plus près, les  dialogues  percutent bien mais le trait me parait forcé… la violence est  omniprésente,  banale et désespérante… C’est peut-être le sujet du livre que je n’ai pas aimé, trop désespéré, trop réaliste, trop en rapport avec  des  sujets actuels et brûlants : Israel, Palestine, Juifs, Musulmans, immigration, misère, violence…
 Je n’ai pas vraiment accroché..sujet bien trop complexe
j’ai mis plusieurs jours à le lire…un signe
Pol’Art Noir a bien aimé
Publicités

Entry filed under: polar. Tags: .

Encore des rues ! Paris en noir et black

9 commentaires Add your own

  • 1. Stephie  |  30 septembre 2009 à 7 h 35 mi

    Avis noté dans ma récap 😉 Bises

    Réponse
  • 2. sarawastibus  |  30 septembre 2009 à 10 h 06 mi

    Ok merci :o) celui là ne m’a pas emballée…

    Réponse
  • 3. lectiole  |  1 octobre 2009 à 8 h 27 mi

    Le trait est effectivement forcé. Par contre, j’aime bien le fait que dans ce roman comme dans les autres de Thierry Jonquet, on ne sache jamais ni où il nous mène, ni qui va mourir.

    Réponse
  • 4. sarawastibus  |  1 octobre 2009 à 8 h 59 mi

    c’est vrai mais ici les morts ne sont pas l’élément essentiel du roman qui pour moi est plutôt une chronique de la vie de banlieue..Le suspens est « noyé » dans un climat de violence et desespoir..la mort est banale

    Réponse
  • 5. Mariel  |  1 octobre 2009 à 18 h 37 mi

    C’est effectivement un sujet très complexe, très noir et on ressort de cette lecture franchement déprimé! En tout cas, c’est l’effet que ça m’a fait…
    En revanche, je n’ai pas trouvé les traits des personnages exagérés. Au contraire, j’ai trouvé que tout était très réalistes. D’où le côté effrayant…

    Réponse
    • 6. sarawastibus  |  1 octobre 2009 à 19 h 45 mi

      seul le portrait de Lakdar m’a paru crédible et touchant…pour les autres, ce sont pour moi des caricatures… mais, ne connaissant pas les cités , je n’ai pas de référence en la matière…

      Réponse
  • 7. bzzz  |  14 août 2010 à 7 h 16 mi

    Pas emballée non plus… Peut-être trop réaliste…

    Réponse
  • 8. mimi  |  2 janvier 2011 à 16 h 28 mi

    le film fracture d’Alain Tasma reprend ce livre pour en faire un film qui est vraiment géniale. C’est Samy Seghir qui interprète le rôle de lakdar.

    Réponse
    • 9. saraswati  |  2 janvier 2011 à 17 h 22 mi

      merci pour l’info :)…je ne savais pas, je vais essayer de le visionner ; peut-être plus prenantt que le livre…

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :