Mort au champagne

20 septembre 2009 at 16 h 14 mi Laisser un commentaire

 MORT AU CHAMPAGNE de Ngaio Marsh
champ2

Présentation de l’éditeur: A bord d’un train qui traverse la Nouvelle-Zélande en direction de Middleton, Roderick Alleyn trompe son ennui en compagnie d’une troupe de théâtre anglaise en tournée, quand de curieux incidents viennent émailler le voyage : l’argent de l’une des actrices a disparu et le directeur de la troupe, Alfred Meyer, est convaincu que l’on a tenté de le tuer en le jetant hors du train… Quelques jours plus tard, son meurtre aura lieu pour de bon. As de la déduction maniant le sens de l’observation avec un flegme tout britannique, l’inspecteur Alleyn va prendre en main cette affaire où chacun a de bonnes raisons d’être l’assassin. Dans la grande tradition du roman policier  » à l’anglaise « , cette enquête est pour l’auteure l’occasion de dresser une galerie de portraits savoureux et de passer au crible les hypocrisies de la société anglaise de son temps. L’intrigue au service de l’humour et de la psychologie.

 
Un bon moment de détente..on se croirait dans un roman d’Agatha Christie. Les personnages  sont nombreux, l’intrigue un peu compliquée, mais les dialogues enlevés et l’enquête pleine de chausse-trapes  finissent par retenir l’attention..Le climat s’installe, d’abord dans un  train puis dans un theâtre…des huis clos propices à certains débordements, refoulements et autres médisances…voilà un univers que l’auteure connaît à merveille et cela se sent..on a parfois l’impression de jouer au  Cluedo : l’arme, le lieu, les suspects, les mobiles, tout est détaillé avec même… des aides à la lecture (plan du théâtre, tableau des suspects avec horaires, mobiles..etc.) J’ai trouvé ça assez cocasse !! Un parfum d’Orient Express aussi pour ce roman un peu « vintage » c’est vrai  mais parfois « vachard » et très vivant ; et le commissaire Alleyn est si désarmant (amoureux ?), de l’exotisme aussi…enfin quelques miettes  33337860_p(tiki, maori …on est en Nouvelle Zélande quand même !!) et de l’humour..on est loin de Thierry Jonquet bien sûr, mais dans le genre, c’est un polar très « honnête ».
Soie n’a pas trop aimé.
 
 
Lu dans le cadre du défi «  Littérature policière sur les 5 continents« ...grâce à Catherine qui organise ce défi, j’ai déjà visité 2 continents, l’Amérique du nord avec James Lee Burke et l’Afrique avec Moussa Konaté..bientôt l’Europe et l’Asie!!
Lus 3/5
Publicités

Entry filed under: polar. Tags: .

Le secret du rabbin Les orpailleurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Saraswati a dit

Welcome to the Magicbus !

Je participe :

SWAP :

Visiteurs :

Pour me contacter :


%d blogueurs aiment cette page :